Brignais.com Brignais.com
Ville de Brignais
-

Zéro phyto : un traitement eco-responsable des espaces verts


Engagée dans une démarche "zero phyto" depuis 2015, la ville ne cesse de développer des techniques alternatives pour l'entretien de ses espaces verts.



Lâcher de chrysopes dans la serre municipale.
Lâcher de chrysopes dans la serre municipale.
Comme chaque année depuis quelque temps, le service Espaces Verts pratique la "Protection biologique intégrée" pour lutter contre les parasites sans avoir recours à l'utilisation de produits chimiques.

Cette méthode consiste à lâcher massivement des insectes vivants sur les plantes pour éliminer les pucerons ravageurs. Une méthode naturelle et efficace utilisée au printemps par le service Espaces Verts.

Les agents municipaux ont ainsi procédé début mai au lâcher de 1500 Aphidius et de 3000 Chrysopes (insectes auxiliaires antagonistes des ravageurs) dans la serre municipale ainsi que dans les plantations de la commune.





Rosier envahi par les pucerons
Rosier envahi par les pucerons
Le chrysope
Ses larves sont de grandes prédatrices d'insectes. Joliment appelée Demoiselle aux yeux d'or, les chrysopes attaquent non seulement les pucerons, mais également les cochenilles farineuses, les acariens. Au cours de son cycle larvaire, une seule chrysope peut dévorer jusqu'à 500 proies. Les adultes ne se nourrissent que de substances sucrées mais elles permettront de générer des générations successives importantes. En effet, les femelles peuvent pondre jusqu'à 1000 œufs au cours de leur vie (9 mois).

L'Aphidius
La femelle Aphidius pond ses œufs dans le puceron. L’œuf se développe à l’intérieur du puceron. Une dizaine de jours après le parasitisme, la larve d’Aphidius fixe le puceron sur la feuille et tisse un cocon dans le puceron pour former une momie.


L'Aphidius est capable de parasiter plus de 40 espèces de pucerons
L'Aphidius est capable de parasiter plus de 40 espèces de pucerons

04/05/2018
Lu 512 fois











Partager ce site