Festival de la Bulle d'Or
Festival de la Festival de la

26e Festival de la Bulle d'Or
"Une visite du Gaufrier", un atelier de bande dessinée
Yan Le Pon, Anthony Calla et Marie Avril proposent une "visite" de leur atelier "Le Gaufrier", situé à Lyon 1.
Les visiteurs pourront découvrir leur univers : planches de BD, processus de travail, illustrations, originaux, guitares créés par Anthony, et divers carnets et outils de travail... En bref, tout ce qui fait l'âme de l'atelier.

"Une visite du Gaufrier", un atelier de bande dessinée
C'est quoi le Gaufrier?
Le Gaufrier existe depuis longtemps, mais de façon informelle. Au départ dissimulé aux regards dans les greniers d'un bar croix-roussien, il a trouvé refuge près de la place des Terreaux.
A l'origine de tout cela, Yan Le Pon, dessinateur et pilier du Gaufrier, qui à l'occasion d'une soirée dans un bar rencontre Anthony Calla scénariste-pâtissier et lui propose de rejoindre cet atelier qui n'a pas encore de nom. Plus tard, Yan, de nouveau, rencontre Marie Avril, dessinatrice, à la
recherche d'un lieu pour poser ses crayons. Après quelques mois de collaboration, vient la saison des battles d'atelier, où les auteurs de BD lyonnais s'affrontent pour de faux à grands coups de dessins rigolos. Pour y participer, il leur faut un nom. C'est ainsi qu'à l'aube du printemps 2015, naît
officiellement le Gaufrier...

Mais pourquoi "le Gaufrier" ?
Lorsqu'une planche de BD comporte 9 cases alignées trois par trois, on dit qu'il s'agit d'un gaufrier, preuve s'il en est besoin des liens qui unissent le 9ème art à la Belgique, patrie de la gaufre.
Anthony Calla, en dehors de son activité de scénariste de bandes dessinées, est également le propriétaire de la Gaufrerie du Parc de la Tête d'Or, qui comme son nom l'indique, s'occupe de
vendre de délicieuses gaufres maisons aux lyonnais. C'est donc tout naturellement que le nom du
Gaufrier s'est imposé de lui-même...

"Une visite du Gaufrier", un atelier de bande dessinée
Qui sont donc les membres du Gaufrier ?

Yan Le Pon est story-boarder (animation, jeu vidéo mais aussi sur la série Kaamelott) et enseigne sa passion à Bellecour école depuis 12 ans. Il se lance dans la BD historique en travaillant en collaboration avec le magazine Lyon Capitale, réalisant plusieurs histoires courtes au dessin et au
scénario: Le Baron des Adrets, puis en tant que scénariste: L’assassin de la République, et Les Origines de Guignol. Un court récit érotique, La nuit des Peseides. En 2015, il dessine un album fantastique: Gold of the Dead, hommage rétro aux films de genre. En 2016 il participe au coté de
Jibé à La plus grande BD du monde n°2. Et il dessine et coécrit le n°18 des Rues de Lyon : Tola Vologe l'insoumis.

Marie Avril est une illustratrice lyonnaise, auteure de bd et coloriste. En parallèle d'illustrations pour le roman, la presse, les jeux de société et le jeu vidéo, elle signe avec Confidences à Allah son premier album BD (ed. Futuropolis) dont elle assure le dessin et la couleur, puis collabore avec le
magazine Lyon Capitale sur le collectif Mystères de Lyon avec le titre La nuit des Sorcières. Elle est coloriste sur l'album Gold of the Dead dessiné par Yan Le Pon et dessinatrice du groupe Mac Abbé et le Zombi Orchestra. Elle partage aussi sa passion pour la couleur et l'illustration avec les élèves
de l'école Bellecour depuis 2013 et rejoint l'Epicerie Séquentielle quand son emploi du temps le lui permet.

Anthony Calla, né le 21 février 1976 à Lyon par le plus grand des hasards. À 18 ans, rompt une relation tumultueuse avec l'Éducation Nationale qui continuera la carrière qu'on lui connaît. Parallèlement à un métier où il réconcilie ses origines foraines et sédentaires, il publie des trucs
drôles (World Of No Life 1 & 2, aux éditions Glénat) et des trucs pas drôles (Doggy Bag 13, aux éditions Ankama) ce qui fait de lui un auteur, à sa grande surprise. Il tente également de devenir Dieu du rock mais se trompe de route et finit bassiste. Aujourd'hui sa femme le laisse mener une aventure extra conjugale avec la BD, tant qu’il reste à la maison et qu’il embrasse ses filles au moment du dodo.

Vendredi 14 Octobre 2016




Facebook Google + Twitter Google Pinterest